Nos organisations doivent se réinventer (3/4)

abstract architecture black and white boardwalk

Bonjour à tous, 

Récapitulons les thématiques abordées lors de nos premiers postes: 

  • Le problème démographique qui impact directement nos organisations
  • Une certaine confusion ou méconnaissance à effectuer les bon investissements pour les équipes IT 

Nos précédentes publications abordent les points internes à l’entreprise et la mise en place des changements de comportement pour atteindre les objectifs.

Les questions abordées tournaient autour du manque de mutualisation des compétences ainsi de formations continues. 

Quand les équipes IT atteignent un standard de qualité élevé , elles reviennent souvent avec un point commun. 

L’organisation n’arrive plus à suivre la cadence et la qualité des produits délivrés.  Ce sont les équipes IT qui commencent à dicter le rythme et deviennent désireuses d’avoir plus de contenus venant des différentes parties prenantes. 

Sans faire de bruit, les équipes IT chamboulent l’organisation en amenant une véritable création de valeur. 

C’est là que les organisations viennent à comprendre que le Scope Prix-Qualité-Temps doit être revu. La question est toujours comment? Depuis les deux précédents chapitres, il y a toujours cette redondance qui subsiste, nous quittons la partie technique pour comprendre que les deux mondes doivent s’apprivoiser mutuellement, le terme peut paraître fort mais il reflète le besoin d’apprendre à connaître le langage métier de l’autre puis de créer une confiance mutuelle.

C’est un processus qui va réduire le fossé entre la loi de Conway des équipes opérationnelles et  la loi d’Amara de la direction.

L’observation faîte est que les réponses se trouvent au sein des organisations, c’est votre daily business, vos clients , vos parties prenantes. Le business doit continuer à se développer et créer de la valeur   

Dans un premier temps , quantifier est très compliqué pour la direction , puis intéressée par le travail accompli, elle comprend que la dette technique va modifier fortement son EBITDA 

au point que pendant longtemps le département IT était considéré comme département “Cost & Lost”. 

L’organisation ayant atteint un degré de maturité; la direction déplacera ce “compte”  progressivement  vers “Invest & Profits”.
Nous n’ aborderons pas la partie fiscale où les investissements dans la R&D peuvent être déductibles d’impôts (cela dépend de la location de votre siège sociale) mais cela sous-entend qu’en plus, vous atteindrez plus vite votre point d’équilibre et votre département IT va devenir une source de profits.

 

About the author

Leave a Reply

Text Widget

Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Donec sed odio dui. Etiam porta sem malesuada.

Recent Works

Recent Comments